Accueil arrow Vie de l'association arrow Actualités arrow Conférence B. GOLSE
P.A.M.L. : Psychologues Aujourd'hui en Maine-et-Loire

Flash info

l'Association PAML vous présente ses meilleurs voeux pour l'année 2013 et s'excuse pour les désagréments causés par les récents problèmes techniques rencontrés.
 
 
 
 

Annuaire PSY 49

A B C D E F G H I J K L M 
N O P Q R S T U V W X Y Z 

Evenements à venir

rien à afficher

Agenda APAML et Evenements "psy" de la region

<< Sept. 2019 >>
LMMJVSD
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30
Conférence B. GOLSE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Orlane Moratinos   
09-01-2013

Conférence-débat

avec Bernard GOLSE 

 

(discutante : Martine CHARLERY, pédopsychiatre,

chef du pôle Ouest de psychiatrie infanto-juvénile du

CESAME) 

« L’autisme, entre neurosciences et

psychanalyse ? » 

 

MARDI 19 FÉVRIER 2013 à 20h30

 salle polyvalente du Centre de Santé Mentale Angevin

 

 Le lobe temporal supérieur se trouve aujourd’hui au cœur des réflexions en matière d’autisme infantile, trouble psychopathologique qui représente la forme majeure d’échec de l’accès à l’intersubjectivité (d’où l’impossibilité d’intégrer le fait que l’autre existe en tant qu’autre). Ce processus d’accès à l’intersubjectivité semble impliquer fortement le lobe temporal supérieur, du fait des différentes fonctions qui s’y trouvent localisées : reconnaissance des visages, reconnaissance de la voix humaine, analyse des mouvements d’autrui et surtout articulation des différents flux sensoriels émanant de l’objet et permettant que celui-ci puisse être ressenti comme extérieur à soi-même. Au moment où l’approche psychanalytique des troubles autistiques et les données cognitives récentes se rejoignent pour faire de l’intersubjectivité le fruit du « mantèlement » ou de la comodalisation des flux sensoriels en provenance des objets, des études récentes en neuroimagerie cérébrale révèlent des anomalies anatomiques et fonctionnelles du lobe temporal supérieur chez les enfants autistes. Un dialogue est donc désormais possible entre ces différentes disciplines, laissant espérer une approche intégrative de l’autisme infantile dans laquelle le lobe temporal supérieur pourrait occuper une place centrale, non pas forcément comme lieu d’une hypothétique cause primaire de l’autisme, mais plutôt comme maillon intermédiaire et comme reflet du fonctionnement autistique lui-même.  

 

Bernard GOLSE est médecin, pédiatre, pédopsychiatre, psychanalyste membre de  l’Association Psychanalytique de France, chef de service à l’Hôpital Necker-Enfants Malades et Professeur à l’Université René Descartes (Paris V). Il s’est particulièrement penché sur la question du développement des processus de sémiotisation et de symbolisation chez l'enfant. Il a travaillé avec Serge LEBOVICI sur la psychiatrie périnatale et du nourrisson. 

 

Entrée : 5 € ; étudiants 3 €

Dernière mise à jour : ( 09-01-2013 )
 
Suivant >

© 2019 P.A.M.L. : Psychologues Aujourd'hui en Maine-et-Loire
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.